La ceinture

Destinée à soutenir et accrocher l'escarcelle ou la dague pour la plupart des gens au Moyen-âge, elle est faite de tissus, de cuir, de pièces métalliques, de cordes de chanvre, de lin ou de soie tressée. Sur les robes du XVème les hommes portaient plus souvent la cordelette tressée et nouée dans le dos et terminée par des ferrets de plus ou moins 10 cm. La mode de cette époque était de porter la dague à rognons appelée vulgairement dague à couillettes ou simplement la dague à rouelles plus militaire. Ces dagues étant de fabrication extrêmement fine et légère pouvaient facilement être attachées à la cordelette de soie. Il n'en va pas de même avec l'escarcelle du commerçant ou du soldat, plus pesante puisque remplie soit de menu matériel ou de pièces de monnaie qui nécessitait le port de la ceinture de cuir avec boucle. 

Ceintures de soie terminées par des ferrets de +/- 10 cm sur robe de nobles Lit de Justice- Jean Fouquet - Bibliothèque de Munich
Ceintures de soie terminées par des ferrets de +/- 10 cm sur robe de nobles Lit de Justice- Jean Fouquet - Bibliothèque de Munich

Moyen'Art International vous propose plusieurs types de ceinture.

La Ceinture cuir ( repoussage cuir - boucle et boutrolle laiton)

Les ceintures en cuir et laiton présentées ci-dessous étaient utilisées pendant les XIV et XVème et la type 5 dès le XIIIème. Elles ont été reconstituées d'après des vestiges retrouvés notamment à Gdansk. Les types 2 et 5 ont des longueurs respectives de 160 cm et 155 cm sur une largeur de 2 cm. La type 7 est plus utilisée vers la fin du XIVème et tout le XVème. Elle est d'une longueur de 158 cm sur une largeur de 3 cm plus épaisse que les autres d'1 mm elle fait 4mm d'épaisseur et taillée dans un cuir naturel teinté brun.

Prix et références en dessous de chaque photo.